Votre panier

Olivier DEBRE


Etudes pour la peinture, Nouvelle Ecole Polytechnique, 1976


Etudes pour la peinture, Nouvelle Ecole Polytechnique, 1976

Prix sur demande

Olivier Debré (1920-1999)

Études pour la peinture, Nouvelle École Polytechnique, 1976

Technique mixte sur toile

34 x 11 cm / 13.4 x 4.3 in.

37 x 11,5 cm / 14.6 x 4.5 in.

34 x 11 cm / 13.4 x 4.3 in.


Monogramme sur chaque toile au dos 

 


A propos d’Olivier Debré :

 

C’est à la suite d’une visite à l’atelier de Pablo Picasso en 1941 qu’Olivier Debré, peintre émérite et académicien, passe de la figuration à l’abstraction, et c’est l’influence d’André Lanskoy qui éveille chez lui son goût prononcé pour la couleur.

 

Incarnation du Color Field à la française, ce « Rothko européen », qualifie dès lors sa peinture « d’abstraction fervente » car elle suscite l’émotion, une émotion incarnée avec lui par le signe.

 

« J’ai vraiment cherché comment à l’intérieur d’un signe et sans le passage par la convention je pouvais exprimer une chose sans qu’elle passe non plus par la représentation. » Olivier Debré

 

A la suite des majestueux « Signes-personnages » des années 50 tout en matière et à la palette sourde, apparaissent les superbes « Signes-paysages » dès les années 60 où la matière s’étire, se fluidifie laissant poindre lumière et transparence.

 

Peintre des grands espaces, l’œuvre d’Olivier Debré a notamment pris corps dans des décors scéniques d’envergure : rideaux de scène de la Comédie Française (1987), de lOpéra de Hong Kong (1989) à la demande de la Fondation Louis Vuitton, et du nouvel Opéra de Shanghai (1998).

 

« Lorsque je peins parterre, il existe une adhésion physique, sensuelle, presque sexuelle. » Olivier Debré

 

L’œuvre du peintre a même fait le sujet d’un superbe ballet  contemporain : Signes mis en scène par la chorégraphe Carolyn Carlson. Un spectacle unique qui rapproche peinture, musique et danse, présenté à l’Opéra Bastille à Paris en 1997, à nouveau mise en scène en juillet 2013.

 

Le Musée Olivier Debré ouvre début 2016 à Tours en France.


 


Collections publiques :


Aalborg (Danemark), Museum of Modern Art

Amman, Jordan National Gallery of Fine Arts

Boston, Fogg  Art Museum

Buffalo, Albright Knox Art Gallery

Cardiff, Fine Arts Museum

Houston, De Menil Foundation

Luxembourg, Musée National d’Histoire et d’Art

New Delhi, National Museum of Modern Art

Paris, Musée national d’Art moderne, Centre Georges-Pompidou

Paris, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Québec, Musée des Beaux-Arts

Reykjavik, Art Museum

Rio de Janeiro, Museum of Modern Art

Saint-Louis, The Art Museum

Taipei, Taipei Fine Arts Museum

Washington D.C., Hirshhorn Museum

Washington D.C., Philips Collection


Collection privée majeure :


Genève, Fondation Gandur pour l'Art

 

Expositions majeures :

Paintings by Olivier Debré, Philips Collection, Washington, 1959

International exhibition. Expo 70’, Osaka, 1970

Olivier Debré. De la peinture au dessin, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 1975

Twelve Contemporary French Artists, exposition itinérante aux Etats-Unis : Allbright Knox Art Gallery, Buffalo / The Rice University et la Fondation De Menil, Houston, 1982-83

Rétrospective, Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris, 1995

Olivier Debré. Rétrospective, Art Museum, Reykjavik, 1996

Olivier Debré. Rétrospective, Museum of Fine Arts, Mexico / Modern Art Museum, Rio de Janeiro, 1997

Olivier Debré. Rétrospective, Kamakura (Japon) / History Museum, Pékin et le Modern Art Museum, Hong-Kong, 1998

Olivier Debré, œuvres de la dation, Musée national d’Art moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris, 2003

Olivier Debré, un abstrait lyrique, Musée d’Ixelles (Belgique), 2011

Les Sujets de l’abstraction, Peinture non-figurative de la Seconde École de Paris (1946-1962), Fondation Gandur pour l’Art, Musée Rath, Genève, 2011




Infos Securite